Cabines

Création danse & arts numériques

Cabines est une création chorégraphique et numérique qui parle de frontières.

Qu’est-ce qui nous sépare ? Qu’est-ce qui nous réunit ? Comment la frontière laisse-t-elle passer la relation ?
La création repose sur un dispositif numérique composé de 3 cabines, 3 petits mondes aux frontières différentes. Chacune est habitée par une danseuse ou un danseur. Le dispositif interagit avec leurs mouvements qui génèrent ou modulent le son, la vidéo, la lumière. Un dispositif immersif, un espace de dialogue dans lequel le public est libre de circuler.
La création s’appuie sur un recueil de paroles de personnes issues de différents territoires et cultures. Leurs voix, leurs récits, composent une partie de la matière sonore de la pièce.

20151126_cabines_besancon_8

Photo de Juliette Montier

Durée : environ 55 minutes
Chorégraphe Natacha Paquignon, avec la complicité des danseurs
Danseurs Lise Bois, Ludovic Lézin, Anita Mauro
Artiste visuel & programmation Raphaël Dupont
Compositeur & programmation Valentin Durif
Poèmes Emanuel Campo
Création des cabines Némo
Conception technique : Raphaël Dupont, Valentin Durif, Éric Lombral, Némo
Costumes & décor Nadine Chabannier
Régie générale Éric Lombral

20151126_cabines_besancon_9

Photo de Juliette Montier

Qu’est-ce qui nous sépare ? Qu’est-ce qui nous réunit ? Comment la frontière laisse-t-elle passer la relation ? La notion de frontière, son ambivalence, m’intéressent depuis toujours. Parler de frontière au sens propre m’est devenu nécessaire. Si les frontières entre les flux et les objets tendent à disparaître, les êtres humains semblent avoir des dispositions pour ériger de nouvelles frontières entre eux, qui ressemblent beaucoup aux anciennes.
Pour mener cette recherche, il m’a semblé évident d’aller à la rencontre de personnes qui viennent de cultures et de territoires différents, en particulier différents des miens. Ces rencontres nourrissent mon imaginaire et la création. Elles m’obligent à me déplacer sans cesse, au sens propre comme au sens figuré. Mon intention demeure jusqu’au bout, mais le chemin est sans cesse remis en question. Le trajet fait partie de la frontière, et c’est à cet endroit de frottement, de partage et de confrontation, que je développe ce travail de création. Les voix de ces personnes, réparties dans les 3 cabines, dialoguent entre elles. Selon ce qu’elle raconte, une même voix peut naviguer d’une cabine à l’autre. Les frontières entre les personnes ne sont pas toujours au même endroit. Chacun de nous a des identités multiples, des appartenances variées. Je cherche les points de convergence, les endroits où le dialogue est possible, qu’il soit doux ou conflictuel.
Cabines est une invitation à échanger, à (re)connaître l’autre.

Télécharger le dossier.