Un autre regard sur l’autisme / Hugo Horiot

Conférence “Un autre regard sur l’autisme” avec Hugo Horiot, conférence suivie d’une lecture de 20 minutes d’Au Bois dormant de Marie Desplechin par le chorégraphe Thierry Thieû Niang.

Le mardi 12 mars à 19h , à l’Ucly, salle Alain Mérieux, 10 place des Archives Lyon 2ème.

BILLETTERIE EN LIGNE / RÉSERVEZ VOS PLACES

credit photo Sandrine Roudeix1.jpg

CONFERENCE

Hugo Horiot, qui a changé à l’âge de 6 ans son prénom de Julien contre son second prénom, Hugo,  » pour tuer en lui le dictateur », est un comédien, qui a surmonté le syndrome d’Asperger, l’une des nombreuses formes de l’autisme.

Il est le fils de la romancière Françoise Lefèvre, qui, alors que son fils avait été orienté dès l’âge de 18 mois en psychiatrie, a choisi de s’en occuper elle-même, puis de le scolariser, et l’a sauvé de l’enfermement. Elle a écrit à ce sujet deux magnifiques témoignages: « Le Petit Prince cannibale », prix Goncourt des lycéens, et  » Surtout ne me dessine pas un mouton ».

Hugo Horiot a publié un récit exceptionnel  » L’Empereur, c’est moi », qui est sorti en librairie quelques jours avant la Journée mondiale de l’autisme, mardi 2 avril 2013, récit où le mot « autisme » n’apparaît pas une fois, témoignage intense, puissant, bouleversant, de son combat. Il a commencé à parler en 1988, et il est entré en 2000 au Théâtre du jour d’Agen, renaissance et début d’une carrière de comédien.

Il a obtenu en 2013 le Prix Paroles de patients.

LECTURE 

vincent-josse-624x414

Pendant un an Thierry Thieu Niang danse avec quatre adolescents autistes.

Marie Desplechin les regarde et écrit un texte ” Au Bois dormant”. Elle invite à son tour le chorégraphe à écrire ce qu’il a traversé de cette expérience sans les mots mais plein de gestes ouverts et nouveaux.

Le chorégraphe lira à l’issue de la conférence des extraits de ce double récit, publié aux éditions Les Busclats. Thierry Thieû Niang est danseur et chorégraphe. Parallèlement à son parcours de création, il initie des ateliers de recherche chorégraphique autour de projets de transversalité – danse, théâtre, musique, arts visuels et littérature – autant auprès de professionnels que d’amateurs, d’enfants et de seniors, de personnes autistes et détenues en France et à l’étranger.