Franck Lopvet / La Voie est libre

Conférence La Voie est libre avec Franck Lopvet. La conférence sera suivie d’une séance de dédicaces.

Le vendredi 13 novembre 2020 à 19h, à l’Ucly, salle Alain Mérieux, 10 place des Archives Lyon 2ème.

BILLETTERIE EN LIGNE, ouverture prochainement

franck-abecedaire-3-1

Présentation de la conférence
Franck aime les espaces de rencontre avec le public. Pour lui une conférence est un endroit, un moyen, pour suivre le fil de l’énergie présente. Les questions posées seront là pour créer la rencontre entre sa propre vision de la Vie et la vôtre.

Et plus loin que des réponses, vous toucherez au travers de ses mots aux principes simples et à l’énergie qui peuvent dès à présent devenir le moteur d’une transformation attendue.

Biographie
Franck Lopvet est né près de Paris en 1973. Depuis 10 ans il a choisi de vivre complètement son chemin et de s’aligner sur ce qu’il ressent comme juste pour lui.

Par des stages, conférences ou par ses écrits, il offre à eux qui le souhaitent une expérience intégrale, simple et bouleversante à la fois : vivre sa vie sans autre recherche que l’acceptation de ce qui est et de ce que nous sommes.

Les mots et leurs vibrations singulières sont l’outil de Franck. La clairvoyance est son talent.

« Je suis fatigué de ma course à tout et rien. Je suis prêt à me laisser faire. Je comprends que je ne me sentirais jamais aligné sur mon être en étant plongé dans une course au mieux-être. Mon être ne sait pas ce qu’est le bien-être, encore moins le mieux-être et a fortiori le mal-être. Ce ne sont que les symptômes du refus de ce qui est. Le bonheur n’est lié qu’au malheur, la jouissance n’est liée qu’à la souffrance. Vivre l’un invite l’autre et d’un plateau de la balance à l’autre, la valse cosmique nous saoule.

Je propose des stages où l’on s’abandonne. Pas un stage pour réussir, ni pour grandir, ni pour jouir, ni pour devenir. Un stage pour que se fasse ce qui se fait lorsque des humains se réunissent. Un stage qui échappe à notre contrôle. Un stage comme un espace ouvert, sans savoir ce qui sera reçu, sans pouvoir saisir le résultat. Un stage pour se réveiller de la stupeur que l’on appelle notre vie. Un stage pour cesser d’être obnubilé, hypnotisé par la «dure réalité». Un moment pour oublier de se battre ou d’avoir peur. Où le doute et la souffrance peuvent autant exister que les certitudes et la jouissance. »

Franck Lopvet