Conférence de Fabrice Midal

Comment cesser de se pourrir la vie?
DANS LE CADRE DU CYCLE DE CONFERENCES AUGURART

Le jeudi 17 mai 2018 à 19h30, Salle Alain Mérieux, Ucly, 10 place des Archives, Lyon 2ème.

BILLETTERIE EN LIGNE / RÉSERVEZ VOS PLACES 

 

À QUOI JE VOUS INVITE LORS DE CETTE CONFÉRENCE

Vous avez peur de déplaire, de n’être pas à la hauteur, d’être pris en faute, vous vous sentez coupable, vous vous en voulez… vous avez parfois le sentiment d’être un imposteur.

Ou encore vous vous mettez la pression. Ne savez plus comment vous apaiser.

Dans cette conférence, je voudrais expliquer ce qui se passe dans ces moments-là.

Pourquoi nous vivons une telle situation et comment faire pour nous en libérer.

Car il n’y a pas de fatalité.

Nous croyons bien faire, mais il nous manque une clé.

La clé : apprendre à s’aimer

Vous êtes sans doute dubitatif ! S’aimer semble impossible, niais ou encore abstrait. Et puis on nous a dit que c’était égoïste… Or c’est pourtant là qu’est la clé !

Il faut réhabiliter le narcissisme… dont le sens est complètement dévoyé.

Narcissique, c’est devenu une insulte !

Comme si le fait de s’aimer, de se considérer était une faute ! Comme si on pouvait trop s’aimer ! Comme si le fait de s’aimer allait nous couper des autres ?

En réalité, c’est d’avoir considéré qu’être narcissique est une faute, de nous être tous convaincus qu’il fallait à tout prix éviter de l’être qui nous empoisonne. Cela nous conduit à vivre dans une méfiance envers nous-même, à ne pas nous respecter, à penser que nous n’en faisons jamais assez pour les autres.

Mais comment faire ?

C’est tout l’enjeu de cette conférence.

Il faut vraiment changer le rapport que nous avons à nous-mêmes, à nos difficultés et à nos ressources, à ces ressources que nous avons négligées et qui dorment en nous.

Oui, il faut tout reprendre.

 

 

Philosophe à la manière des penseurs de la Grèce antique pour qui la philosophie était d’abord un art concret du mieux vivre au quotidien, Fabrice Midal est également l’un des principaux enseignants de la méditation en France.

Initié par le neurobiologiste Francisco Varela, à une époque où la méditation était encore balbutiante en Occident, il œuvre, depuis, à la transmission d’une pratique à la fois simple, rigoureuse et laïque. La méditation, a-t-il coutume de dire, n’est pas un « instrument de gestion » (de notre stress, de nos angoisses, de notre mal-être), mais une manière d’exister pleinement au quotidien, réconcilié avec soi-même, corps et esprit, et avec les autres, dans un rapport de bienveillance. Son regard de philosophe s’incarne dans le monde d’aujourd’hui pour comprendre les sources de nos souffrances, de nos aliénations et y apporter des réponses adaptées à nos modes de vie.

C’est sur cette base qu’il a fondé, en 2005, l’École occidentale de méditation au sein de laquelle sont donnés des cours d’initiation à la méditation, organisés des stages et des séminaires, mais où sont également formés des instructeurs de méditation laïque.

Fabrice Midal est l’auteur de plus d’une trentaine d’ouvrages à travers lesquels il explore la méditation comme une aventure que résume les titres de ses derniers ouvrages : Foutez-vous la paix et apprenez à vivre et Sauvez votre peau ! Devenez narcissique

Également éditeur chez Belfond et Pocket, il a contribué à faire connaître, en France, les grands maîtres américains de la psychologie positive, ainsi que des auteurs qui développent une vision authentique de la méditation.

Il est à l’initiative de la rencontre annuelle d’une journée de Méditation qui se tient, à Paris, depuis 2015 et à laquelle participent les grands noms de la méditation en Occident.